blog-voyage

Voyage au Vietnam #2 Le centre

Xin Chao les coureuses de jupons! Après une parenthèse vacances (La Rochelle entre amis et Perpignan en famille), me voici de retour (mais pas pour longtemps) pour vous présenter la suite de mon voyage au Vietnam.

Je vous avais laissé dans le nord du pays. Après avoir passé 24h sur une jonque dans la baie de Ha Long, nous avons rejoint Haiphong pour prendre un bus de nuit. J’en avais pris des bus de nuit mais jamais des comme ça: position quasi allongée, lumières rouges et bleues (assez violentes) et musique de télé crochet vietnamien! Ambiance. Le bus s’arrête pour manger. Nous nous demandions comment nous allions faire pour commander pour 21 personnes et manger. Et bien au Vietnam c’est très simple. Vous avez le choix entre 2 ou 3 plats, dont le traditionnel pho, et vous êtes servis en 5 minutes!

Nous sommes arrivés le vendredi 21 juillet dans le parc de Phong Nha-Ke Bang à… 6h du matin! Nos avions réservé à l’auberge Easy Tiger à Son Trach, une petite ville se résumant à une rue. Cette auberge a été une vraie bonne surprise de bon matin. Nous avons pu passer le temps à la piscine et prendre un succulent petit déjeuner en attendant nos chambres. Je vous recommande vraiment ce logement. L’équipe favorise l’emploi de personnes du coin. Le staff parle parfaitement anglais (certains sont australiens), la bouffe est bonne, il y a des hamacs et un billard, chaque soir un nouveau concert… bref on s’y sent bien! Cette région verdoyante nous a encore fait découvrir de nouveaux paysages. Le parc national abrite les plus anciennes montagnes karstiques d’Asie et des grottes spectaculaires.

Nous avons visité la grotte de Tien Son et celle de Phong Nha le premier jour. La première se visite à pied (330 marches) et la deuxième en bateau. Cette dernière est très touristique mais cela vaut le detour. Un groupe est allé marché dans la grotte du Paradis, spectaculaire et l’autre s’est aventuré dans la « Dark Cave »: tyrolienne, bain de boue à la frontale, kayak et jeux (voir la photo avec la balançoire). J’ai adoré cet endroit.

Pour manger, j’ai beaucoup aimé le Bamboo Cafe qui, en plus d’une nourriture très correcte, m’a offert un peu de street art!

blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
vietnam
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage

Après 2 jours paradisiaques à Son Track, nous avons pris un bus (de jour) pour rejoindre Hue à quelques heures. Nous sommes arrivés à midi dans une petite auberge du quartier des back packers. Bien que tout à fait convenable, nous nous sommes trouvés bien à l’étroit après Easy Tiger. Je n’ai pas eu de réel coup de coeur pour cette ville. 1/2 journée c’est très court pour se faire une idée mais disons que la première impression n’a pas été bonne. C’est juste mon ressenti.

J’ai passé une partie de l’après-midi à sillonner la cité impériale avec un petit groupe de jeunes. Elle est gigantesque et la balade est intéressante. J’aurais souhaité visiter la Pagode Dieu De mais je n’ai pu le faire par manque de temps. Je n’ai pas mis de photos de la ville moderne. C’est un enchaînement d’hôtels et de boutiques. On y trouve tout de même des bars sympas et à la déco très moderne.

blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage

Le lundi 24 juillet, nous avons repris un bus pour rejoindre Hoi An. C’est l’étape que j’attendais le plus! Après une matinée de trajet, nous sommes arrivés dans cette petite ville. Pour Hoi An, nous avions décidé de louer des « homestay » (logements chez l’habitant), une maison pour les garçons et une pour les filles. Ce choix a été judicieux car il nous a permis d’avoir beaucoup d’espace et de confort, ce qui est agréable quand on bouge énormément, qu’on est nombreux et qu’on est à la moitié du voyage. Nous avons passé 3 jours et 2 nuits à Hoi An. Dans nos maisons, des vélos nous étaient prêtés. 12 montures pour 21 personnes! Certains sont donc montés à deux par vélos. Ce qui a été mon cas. Avec mon petit koala dernière moi nous avons rapidement trouvé notre équilibre. C’était vraiment agréable de se déplacer à vélo. Nous avions l’impression d’avoir notre petite vie là-bas: passer prendre nos potes à vélos, aller en centre ville…

Le premier jour, nous avons découvert la vieille ville. Hoi An est une ville historique pleine de charme. Le centre est fermé à la circulation et c’est très agréable de pouvoir circuler sans faire attention aux scooters. Pendant que les jeunes faisaient un jeu de piste, j’ai parcouru la ville et fait beaucoup de photos. Entre les façades colorées, les vélos et les lanternes j’étais en transe! Seul bémol: l’endroit est victime de son succès et donc très fréquenté.

blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage

Le deuxième jour, nous avions prévu de passer la journée à la plage. Nous n’avions pas forcément prévu la pluie. Après avoir réfléchi à un éventuel changement de programme, nous avons décidé de la jouer à la vietnamienne: un poncho de pluie des plus élégants et hop, direction la plage! Nous avons bien fait. La pluie n’était pas très violente et l’eau était très chaude. Nous nous sommes baignés dans les vagues et avons fait des jeux jusqu’à ce que nous ayons faim en début d’après-midi. Je vous recommande la plage d’An Bang, très jolie et moins touristique. Il paraît qu’avec le soleil, elle est encore plus belle! Ci-dessous, vous pouvez voir les embarcations de pêche typiques du coin en forme de panier.

En milieu de journée, la pluie s’est arrêtée. Nous sommes passés prendre une bonne douche et nous nous sommes dirigés vers la vieille ville pour une séance de shopping compulsif (du moins en ce qui me concerne). Il existe entre 300 et 500 tailleurs à Hoi An. Ils peuvent vous faire à peu près ce que vous voulez avec un modèle ou une photo. Si j’étais restée plus longtemps, j’aurai refait ma garde robe! Je me suis contentée d’une jupe. J’ai fait refaire ma jupe préférée dans un tissus avec des cerises. Je vous la montre bientôt! Le lendemain midi, c’était prêt. Les prix varient selon les modèles et les matières. N’hésitez pas à marchander. J’ai également déniché de superbes paniers.

Nous avons dîné au marché couvert au bout de la vieille ville. C’est à faire absolument. Vous mangerez des spécialités comme les raviolis à la crevette pour pas cher du tout dans un cadre typique. Je ne vous parle pas des jus en tout genre et des cafés glacés…

blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage

Pour notre dernier jour, nous avons pris les vélos pour explorer les îles et la campagne alentours. C’était vraiment joli et nous n’avons pas vu d’autres touristes, ce qui est toujours agréable! J’ai vraiment apprécié faire du vélo dans les rizières et traverser les villages de l’île de Cam Nam.

En fin de journée, il a fallu plier bagage pour prendre notre deuxième bus de nuit du séjour direction Nha Trang plus au sud.

blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage
blog-voyage

J’espère que vous avez aimé la suite du voyage! Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine sur le blog pour la dernière étape: le sud!

Quelques adresses:

Phong Nha: Easy Tiger pour l’hébergement et Bamboo Cafe pour dîner

Hoi An: pour l’hébergement Horizon homestay et Galaxy homestay

MERCI à mes jeunes photographes du voyage!